Les Manteaux à la Mode : Printemps 2013

De toutes les saisons européennes, le printemps, comme l’hiver, le manteau reste un accessoire de luxe et de confort à ne pas s’en passer. En rapport avec les changements climatiques, les manteaux se font nombreux, mais ce printemps, de nouveaux styles ont apparu dans les loges des créateurs divers, allant de la maison Dior à Lanvin.

Toujours d’un classique et d’une élégance à en couper le souffle

Le but des créateurs d’aujourd’hui reste de s’exercer sur les styles pouvant s’adapter à tout, en gardant les mêmes produits qui ont séduit la clientèle. Cependant, ils tentent de plus en plus à rénover cette mode, et ce, petit à petit. Chaque concepteur essaie d’orienter les goûts individuels vers l’objet de leurs œuvres, en attirant toute une clientèle de tout âge : allant du grand-père de 77 ans jusqu’au jeune homme voire le jeune garçon de 10 ans. Ce printemps, des salons ont été ouverts d’un peu partout avec des défilés au nombre multiple. Et la remarque évidente est que, tous les manteaux, la majorité conduit toujours à un même style de base, le classique, qui est d’un succès fulgurant. Cela n’empêche pourtant pas de noter de nouvelles idées acquises par les créateurs.

Les créateurs et leurs œuvres

Le premier créateur à présenter est Allessandro Sartori de la maison Berluti. Cette année, il nous sort des costumes composés de manteaux et d’autres habillements faits de cachemires et de mohairs. Ces éléments sont sublimés en outre par des matières diversifiées et alambiquées y compris le cachemire feutré, le cuir lavé patiné ou le nubuck vieilli en plusieurs étapes. Bref, des effets stupéfiants qui font le chic révolutionnaire des manteaux. Le second de la liste a été exprimé dans le défilé Hermès, dans lequel Véronique Nichanian affiche ses collections 2013 en version manteaux, toujours avec le cachemire qui reste l’élément essentiel de fabrique. En outre, les manteaux droits de Cerruti sont remarquables grâce à ses traits droits, et à son originalité en camaïeu de kaki gris. Apparemment, l’art est au rendez-vous cette année ! Le manteau baptisé « en prince-de-Galles » de Paul Smith s’est avéré aussi inspirant que prévu. Des allures modernistes et professionnelles se montrent, des styles divers, géométriques, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Pour les hommes uniquement, la maison Lanvin, par Lucas Ossendrijver s’est mis dans une route en mettant en valeur les rayures et le cuir matelassé pour la mise en évidence de son œuvre.

Bref, le manteau, toujours prisé par toute une génération diversifiée, s’impose dans le monde moderne, tenant toujours compte des révolutions diverses, des inspirations personnelles et de la créativité des concepteurs. Les matières mises en évidence cette année semblent s’éterniser sur le cachemire, le cuir matelassé. Cependant, cela n’empêche pas les artifices personnels de chacun. Enfin, le classique revisité reste la tendance, et notamment en France.



Pas de commentaire »

Vous aussi publiez votre commentaire.